Martine Wonner

Lettre de Martine Wonner à Emmanuel Macron le 28 octobre 2020

ASSEMBLEE NATIONALE
Martine WONNER
Députée du Bas-Rhin

Monsieur le Président de la République
Monsieur Emmanuel Macron
Palais de l'Élysée
55 Rue du Faubourg Saint-Honoré
75008 Paris
Paris, le 28 octobre 2020
 

 

Monsieur le Président de la République,

 

Depuis ce mois de mars 2020, notre Pays est entré dans une crise sans précédent. Une crise qui n'est plus seulement sanitaire, mais désormais économique, sociale et démocratique. Une crise que les Françaises et les Français ne comprennent plus, et dont les effets pourraient entrainer demain des troubles sociaux dont nous peinons encore à dessiner les contours.

Monsieur le Président, la France doit reprendre l'initiative et montrer son indépendance face à toute forme de pression par des intérêts qui nous sont étrangers.

Cette crise sanitaire ne doit pas donner le sentiment d'être instrumentalisée et doit être stoppée.

La priorité est au traitement et à la prévention qui ne peut pas prendre la forme d'un reconfinement dont vous connaissez les risques et dont on ne maîtrise pas les effets.

Fermer les écoles, collèges, lycées et universités, c'est hypothéquer l'avenir de nos enfants.

Fermer les entreprises, et en particulier les petites et moyennes entreprises, c'est condamner nos artisans, commerçants et entrepreneurs.

Fermer nos lieux de loisirs, de rencontres, c'est porter un coup fatal à notre patrimoine culturel qui fait de la France cette
Nation si singulière.

Fermer nos frontières, c'est se replier sur le monde.

Non, Monsieur le Président, se refermer c'est laisser mourir la France.

De très nombreuses études et la pratique clinique montrent qu'un traitement efficace existe.

La vraie mesure forte de votre Gouvernement, de la France et du sérieux de la Médecine Française serait d'annoncer aujourd'hui, avec le Premier ministre, la disponibilité pour tous les malades du SrasCov2 du protocole thérapeutique Azithromycine + Hydroxychloroquine.

La France doit reprendre son Leadership : les Françaises et les Français comptent sur vous !

Je vous prie d'agréer, Monsieur le Président de la République, l'expression de ma très haute considération.

 

Martine Wonner
Députée de la 4ème circonscription du Bas-Rhin

Dernières actualités

Le Conseil de Prud'hommes de Nancy annule la suspension d'un soignant !

Le conseil des prud'hommes de Nancy du 3 juillet 2024 a annulé la suspension d...

Sentez-vous libre !

Ensemble soyons libres, ensemble continuons à défendre toutes les libertés

Dissolution, élections : la mascarade bat son plein !

La démocratie directe n’attend que vous tous, nous tous, pour réécrire ensemble...

(Reportage sur Arte) Covid-19 : le virus ou la vie ? - Gouverner par la peur !

Devoir de mémoire d'une société qui a décidé d'en découdre avec la liberté. En...